Actions sur le document

Une maison, une famille

La Maison

La façade arrière de la Maison, ca 1893

Le Musée Gaspar se situe dans une importante maison bourgeoise datant du milieu du 19e siècle.

Le bâtiment, construit en 1839, faisait à l'origine fonction de banque. Il connait une extension en 1869 et devient propriété de la famille Gaspar en 1893. 

Charles Gaspar lègue la maison à sa mort à la Ville d'Arlon, pour en faire un Musée dédié à l'oeuvre de Jean Gaspar et au patrimoine d'Arlon.

​Entièrement rénové en 2003, et ouvert au public en 2004, on peut encore y admirer la fresque qui orne la cage d'escalier principale, et deux salons d’apparat restaurés à l'identique, ce qui confère aux lieux l'atmosphère authentique d'une magnifique demeure dans un esprit fin de siècle.

 


Jean Gaspar (1861-1931)

Portrait de Jean Gaspar,
par Charles Gaspar, ca. 1890

 

​​Le Musée Gaspar tient son nom d'une famille arlonaise, dont le représentant le plus connu est Jean Gaspar (1861-1931). Après une tentative d'études d'ingénieur à Liège, il se consacre à sa passion pour la sculpture. Il rencontre Jef Lambeaux, le maître anversois auteur entre autres de la fontaine de Brabo à Anvers, dont il devient l'élève.

Après quelques réalisations de jeunesse de style romantique Jean Gaspar est devenu un sculpteur réputé, le "Génie animalier". Il réalisa entre autres un cerf, "L'appel de la forêt", aujourd'hui au square Astrid, ainsi que le "Jass", soldat de la Grande Guerre, situé devant l'Hôtel de ville d’Arlon. Son talent se décline aussi bien dans la représentation des animaux de nos régions que ceux plus exotiques, qu'il observe au zoo d'Anvers.

Le Musée présente des sculptures en bronze et des moulages en plâtre de l'artiste, ainsi que d'autres documents relatifs à sa carrière, essentiellement des photographies de son frère Charles.


Charles Gaspar (1871-1950)

Autoportrait de Charles Gaspar, ca 1895

Jean Gaspar avait pour frère Charles Gaspar (1871-1950), photographe pictorialiste, à qui la Ville d’Arlon doit le legs testamentaire de la maison familiale, devenue le Musée Gaspar. Charles Gaspar a exposé ses photos dans l’Europe entière. La collection de médailles réunie atteste d’une activité artistique intense durant au moins vingt années.

Il est contemporain des grands noms du mouvement pictorialiste, comme Léonard Misonne ou Gustave Marissiaux.

Sa bibliothèque personnelle s’enrichit également, par des ouvrages d’histoire de l'art, de tourisme, d’histoire militaire… Il collectionne les meubles anciens et les tableaux d’artistes, qui sont souvent, d’ailleurs, ses amis. Une partie de ses collections meublent le musée, et lui confèrent un charme authentique. Sa collection d'art religieux s'expose aux côtés du retable de Fisenne.