Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Agenda / Exposition "Variations sur papier"
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Exposition "Variations sur papier"

    • Quand Du 29/01/2022 au 11/09/2022 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Catégorie de l'événement Exposition
  • Ajouter au calendrier iCal

Jean Gaspar (1861-1931), Hélène van Damme (1833-1884), Suzanne Valadon (1865-1938)

Du 29 janvier au 11 septembre 2022

« Variations sur papier » est une exposition qui part d’un support simple et millénaire : le papier. Celui-ci offre aux artistes de multiples utilisations pour laisser leur créativité s’exprimer. Au travers des œuvres de trois d’entre eux, ce sont trois techniques différentes qui sont présentées dans cette exposition.

Jean Gaspar (1861-1931) comme sculpteur au génie animalier et à qui le musée est en partie dédié, a travaillé le crayon les dernières années de sa vie essentiellement, dédicaçant ceux-ci aux membres de sa famille ou à des amis. Certains dessins, plus aboutis, rendent hommage à son talent pour saisir la vivacité et le mouvement de l’animal.

Son jeune frère Charles (1871-1950) fut un grand collectionneur d’art. Dans les collections léguées à la Ville d’Arlon à son décès, se trouve la Suite de 18 planches originales de Suzanne Valadon gravées de 1895 à 1910, avec une préface et un essai de catalogue de l’œuvre gravé de- l’artiste par Claude-Roger MARX, tiré à 75 exemplaires et signées par l’artiste. Suzanne Valadon (1865-1938) est une artiste française qui a fréquenté les plus grands de Montmartre. Elle est également la première femme admise à la Société nationale des beaux-arts (1894). Perfectionniste, elle peut travailler plusieurs années ses tableaux avant de les exposer.

Enfin, c’est grâce au don de sa nièce en 1956 que nous découvrons le travail très coloré d’Hélène van Damme. Ce sont d’extraordinaires pastels, exécutés avec délicatesse et précision, que vous pourrez admirer dans l’exposition. La fille du gouverneur de la province de Luxembourg, née en 1833 et décédée en 1884, révèle un talent de pastelliste aussi bien dans ses natures mortes que dans ses portraits.